Accessibility navigation


Travail des enfants et droit à l’éducation au Burkina Faso: L’exemple de la carrière de Pissy

Wouango, J. (2011) Travail des enfants et droit à l’éducation au Burkina Faso: L’exemple de la carrière de Pissy. Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs. Revue internationale de sciences sociales, 10. pp. 127-141. ISSN 2265-7762

Full text not archived in this repository.

It is advisable to refer to the publisher's version if you intend to cite from this work. See Guidance on citing.

Official URL: http://cres.revues.org/254

Abstract/Summary

Cet article décrit et analyse le travail des enfants dans une carrière de granit d’un quartier de la ville de Ouagadougou, interroge le rapport entre l’école et le travail du point de vue des acteurs du site pour apprécier l’argument de la scolarisation comme solution alternative au travail des enfants. Les données proviennent d’une enquête réalisée dans le cadre de notre recherche doctorale au Burkina Faso, de février à avril 2009, dont la carrière de Pissy a été un des terrains d’enquête1. Les enquêtés sont constitués de parents et de leurs enfants âgés de moins de 16 ans ayant des trajectoires différentes : non scolarisés,scolarisés, déscolarisés et à la fois écoliers et travailleurs. Les personnes ont été choisies aléatoirement selon leur accord et disponibilité, en variant leur emplacement. L’approche choisie privilégie le point de vue des différents acteurs du site,l’analyse de leurs discours et l’observation de leurs pratiques de travail. La prise en compte du point de vue des enfants s’appuie sur la perspective théorique développée par James & Prout (1997), où les enfants sont des acteurs compétents dans la sphère du travail et de la vie sociale. L’article présente d’abord le processus d’institutionnalisation de l’école et la situation du travail des enfants au Burkina Faso, puis décrit les logiques autour du travail des enfants dans la carrière en montrant que celui-ci n’est pas seulement lié à la nécessité économique. Enfin, il confronte les alternatives au travaildes enfants invoquées par les enfants et leurs parents aux solutions d’éducation proposées par l’état et la société civile. This article is about a particular case of children in working situation: children crushing the granite in the quarry of Pissy. Their working conditions are considered as dangerous by national and international legal texts. This article aims to grasp the experience of children who work in this frame in order to test the hypothesis according to which schooling would be an effective tool of struggle against child labour. The fieldwork reveals that child labour in the quarry is not only guided by economic aspects. The wish of the parents (and of some children and teenagers) to find another job for working children reopen the debate on “the right to work” for children.

Item Type:Article
Refereed:Yes
Divisions:No Reading authors. Back catalogue items
Faculty of Science > School of Archaeology, Geography and Environmental Science > Department of Geography and Environmental Science
ID Code:38691
Publisher:CNRS

University Staff: Request a correction | Centaur Editors: Update this record

Page navigation