Accessibility navigation


Les activités domestiques de la période numide à travers de l’étude des microrestes végétaux et fécaux : phytolithes et sphérolithes

Portillo, M. and Albert, R. M. (2016) Les activités domestiques de la période numide à travers de l’étude des microrestes végétaux et fécaux : phytolithes et sphérolithes. In: Althiburos II. L’aire du capitole et la nécropole méridionale : études. Institut Català d’Arqueologia Clàssica- ICAC, pp. 517-527. ISBN 9788494629808

[img]
Preview
Text - Accepted Version
· Please see our End User Agreement before downloading.

551kB

It is advisable to refer to the publisher's version if you intend to cite from this work. See Guidance on citing.

Abstract/Summary

Les recherches microarchéobiologiques ont permis d’obtenir des renseignements sur l’organisation spatiale et le rôle économique dans l’aire du capitole d’Althiburos, mais aussi sur l’exploitation des ressources végétales et fécales des animaux domestiques dans des contextes divers appartenant aux différents moments de l’occupation numide, dès X-VIIIe s. av. J.-C., jusqu’au début de l’occupation romaine du site. On note tout d’abord une remarquable continuité d’occupation du site, ainsi que des traditions domestiques et artisanales basées sur une économie céréalière et d’élevage durant tout le premier millénaire avant notre ère. Il s’en dégage une complexité des dynamiques susceptibles de se produire dans un contexte de formation et développement d’une société pleinement sédentaire et urbaine, dans le sens où l’utilisation et la gestion des espaces sont partagées par divers acteurs : des hommes et des animaux domestiques. Les résultats obtenus à l’issue de ces études microarchéobiologiques (phytolithes et des sphérolithes fécales) mettent en évidence des activités agricoles liés à la production céréalière sur le site (nettoyage, décorticage, mouture et grillage des grains), le rejet de détritus (dépotoirs ou accumulation de déchets des activités vivrières), l’exploitation des sous-produits agricoles ou associés à l’élevage d’animaux domestiques (paille, fourrage, combustible, engrais, matériaux de construction). On y ajoutera les concentrations de déjections dans certains espaces des occupations les plus anciennes du site (stabulation, parcage ou fréquentation du bétail ou autres animaux, qui restent dans le domaine de l’hypothèse, ou rejets secondaires). En définitive, ces travaux menés à l’échelle microscopique qui s’insèrent dans le cadre des recherches archéobiologiques sur le site témoignent des variations spatiales et diachroniques des activités vivrières de nature essentiellement domestique, menées par les communautés urbaines du premier millénaire qui y ont habité.

Item Type:Book or Report Section
Refereed:Yes
Divisions:Faculty of Science > School of Archaeology, Geography and Environmental Science > Scientific Archaeology
Faculty of Science > School of Archaeology, Geography and Environmental Science > Department of Archaeology
ID Code:78024
Publisher:Institut Català d’Arqueologia Clàssica- ICAC

Downloads

Downloads per month over past year

University Staff: Request a correction | Centaur Editors: Update this record

Page navigation